Star Trek Discovery

12 ans après la dernière série TV (Star Trek: Enterprise avec l’excellent Scott Bakula) voici venir la petite dernière de l’univers des Trekkies, Star Trek Discovery !

Disponible sur Netflix depuis le 25 septembre, la série comportera 15 épisodes qui ne seront pas intégralement mis sur la plateforme de streaming puisqu’un planning de diffusion a été mis en place, les 8 premiers seront diffusés jusque début novembre 2017 et les 7 derniers seront diffusés à partir de fin janvier 2018.

Mais sinon que vaut cette nouvelle série ?

Alors pour être totalement honnête, ma connaissance de Star Trek se limite à des souvenirs de la série originale, de ses films et plus récemment des 3 nouveaux films. Je ne connais quasiment rien de l’époque des « Deep Space 9 », « Next Generations » à part avoir entendu parler du Cpt Picard et de l’android Data.

C’est donc avec un oeil un peu néophyte que je lance le premier épisode sur Netflix, donc si je comprend bien, la timeline c’est 10 ans avant la série Originale avec Krik et Spoke, ce qui laisse penser à un préquel plutôt qu’a une suite ou à un reboot (comme l’a fait J.J Abrams avec les films récents). Visuellement c’est beau, les races aliens sont magnifique (cf Doug Jones jouant Saru) et on prend plaisir à retrouver des sons propre à la licence, de plus la narration sur l’épisode est propre et permet aux vrais néophytes de ne pas être perdu dans une saga datant des années 60.

J’ai également apprécié de voir un épisode centré sur un commandeur plutôt qu’un capitaine, même si on comprend très facilement qu’a un moment le rôle du capitaine interprété par Michelle Yeoh devra laisser la place à sa jeune mais non moins talentueuse commandeur interprété par Sonequa Martin-Green (Sasha dans The Walking Dead).

Concernant le synopsis ou l’histoire de cette nouvelle série, jugez plutôt :

Après un siècle de silence, les klingons refont surface. Déterminés à réunifier leur empire, ils déclarent la guerre à la Fédération des planètes unies. Officier en disgrâce de la Starfleet, Michael Burnham se retrouve au centre du conflit.

C’est clair, c’est simple, ça va droit au but ! Il ne reste plus qu’a attendre la pause de mi-saison pour réellement se faire un avis sur cette série qui s’annonce prometteuse en Science-Fiction et qui je l’espère fera l’unanimité chez les fans de la franchise.

Rdv mi novembre pour en reparler !

 

Ne Soyez pas timide, Partager...Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Auteur: Hiru
Tags

Laisser un commentaire


Login

Register | Lost your password?