Dossier Mensuel: Saint Seiya

0
5215

Saint_seiya_logo_by_poderheavy-d3gl8te

Pegasus ryuusei ken………… ahhhh qui n’as pas frissonné à l’écoute de cette attaque de seiya ?
Qui n’a jamais ressentis le cosmos ?
Qui n’a pas rêvé d’avoir une armure d’or ?
Au delà de toute ces questions je vous le demande qui n’aime pas saint seiya????
Vous l’aurez donc deviné ce mois ci est consacré au plus emblématique dessin animé de tout les temps, j’ai nommé “Saint Seiya”, bien sur cela n’engage que moi et tout les fans de l’univers.
Nous commencerons par nous intéresser au génie qu’est Mr Masami Kurumada au travers de ses œuvres et nous plongerons tous nos sens au delà même du 8éme pour parler de sa plus grande oeuvre.

Masami-Kurumada-Collage
Masami kurumada est né le 6 décembre 1956 à Tsukishima (Tokyo),et il est sagittaire (si si c’est important).
Tout jeune il est déjà passionné par le manga et c’est à 21 ans après plusieurs concours qu’il commence sa carrière de mangaka dans l’hebdomadaire Shônen Weekly Jump.
il va tout d’abord s’illustrer avec Ring Ni Kakero, une série sur le monde de la boxe.

Puis Fuuma No Kojiro histoire d’une quête d’épée sacré, auquel succédera Otoko Zaka traitant de la vie d’un homme qui doit faire face à de terrible épreuves..

couverture1fuuma no kogiro

Il introduit déjà quelques références aux dieux grecs, et les différents travaux qui suivront serviront finalement un peu d’ébauche à son œuvre principale….
A époque différente, impact différent. La publication de Saint Seiya a débuté en 1986 dans le « Shônen Weekly Jump » désormais célèbre même en Europe. L’engouement fut immédiat et, touchant un public très large, la série connaîtra toutes les adaptations possibles : dessins animés, jeux vidéo et même une comédie musicale en 1993 où cinq garçons, le boys-band local SMAP monte sur scène et endosse les armures des chevaliers.
Saint_Seiya_Musical_feat__SMAP

Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque en VF ^^ )
Parlons en nous sommes là pour ça ^^
Masami Kurumada situe son manga en Grèce. Il crée en fait un sentaï (genre power ranger) mythologique, chaque Chevalier étant défini par une des cinq couleurs (rouge, jaune, rose, noir, bleu). Son goût pour les effets spéciaux le pousse à imaginer ses héros combattant à mains nues en concentrant leur énergie vitale. Il leur ajoute des armures puissantes: les Cloths. Naît ensuite l’idée d’une protection assurée par les constellations zodiacales. Après avoir compulsé des dizaines d’ouvrages sur les mythologies grecque, nordique et chinoise, Masami Kurumada les mélange avec subtilité pour en extraire cette saga extraordinaire de Saint Seiya, plus connue chez nous sous le nom des Chevaliers du Zodiaque. Masami Kurumada installe avec talent des héros vivants, sensibles et mus par une force intérieure intense, reflet de leur âme.

 

Saint_Seiya_Les_Chevaliers_du_Zodiaque_La_Bataille_du_Sanctuaire_logoLe Manga et l’Anime de Saint Seiya sont découpés en partie, qu’on appellera “Arc ou Chapitre”

« Le Sanctuaire »

Chevaliers_d'Or_(Saint_Seiya)

Le premier Arc concerne la partie du « Sanctuaire », premier véritable challenge pour les fraichement nommés “Chevaliers de bronze” et de Saori Kido, réincarnation de la déesse Athéna. Que ce soit en manga ou en anime, toute cette partie s’articule dans un premier temps sur l’entrainement de Seiya, suivi du “Tournoi Intergalactique”, et sur le départ de la joyeuse troupe pour le Sanctuaire en Grèce, ou Saori recevra une flèche d’Or en plein cœur, ce qui aura pour effet de lancer une course contre la montre pour les chevaliers de bronze afin de sauver Athéna.

Résumé :
Un jour, Mitsumasa Kido (créateur de la fondation Graad) trouve un chevalier mourant (le plus faible de tous à mon avis) protégeant une armure en Or et un bébé qui n’est autre que la réincarnation de la déesse grecque Athéna. Kido décide d’envoyer une centaine de jeunes enfants à travers le monde afin de se former à être Chevalier, pour protéger la Déesse Athéna. C’est comme ça que la série commence et que nous faisons la connaissance de Seiya, Shyriu, Hyoga, Shun et Ikki (les 95 autres, tout le monde s’en fout en gros) et prêt à se foutre sur la tronche durant le « Tournoi Intergalactique » pour gagner l’Armure d’Or du Sagittaire (vous savez, le chevalier tout weak qui tenait le bébé genre 10 ans avant).
Pendant ce temps, le Grand Pope (représentant officiel d’Athéna sur terre) complote au Sanctuaire pour que cette « usurpatrice » ne fasse pas long feu. Il est pas fou ce représentant divin, il n’a pas envie de perdre son emprise sur un millier de soldat potentiel.
Après le tournoi et le vol de l’armure d’Or du Sagittaire par Ikki, Saori Kido et ses chevaliers se rendent en Grèce pour aller raisonner le Grand Pope et ainsi vivre des jours heureux à la Charles Ingalls. Mais manque de chance, à peine le pied posé aux portes du sanctuaire que Saori se prend une flèche d’Or en plein cœur. (telle la blonde potiche qui sert pas à grand chose dans l’histoire, alors que la nana c’est sensé être la déesse Athéna quand même).

En bref, c’est juste le début des emmerdes pour nos Saint de Bronze qui vont devoir en 12H, parcourir le Sanctuaire tel Fort Boyard, à la recherche du Père Fouras Grand Pope en traversant les 12 maisons des Chevalier d’Or (C’est juste les plus puissants Chevalier sur la Terre) afin que celui ci veuillent bien retirer la flèche du corps de Saori, avant qu’elle meurt si possible.

« Asgard »

asgard2

Second Arc de l’anime, mais Chapitre inexistant du manga, Asgard a été créer pour permettre au manga de prendre de l’avance sur le dessin animé. Kurumada et les Studio de la Toeï ont donc créer de façon cohérente avec le reste de l’œuvre, une mythologie nordique. Les noms des guerriers Divins font quasiment tous référence de la mythologie nordique et ils sont tous placés sous la protection non pas d’une constellation chacun mais sous l’une des étoiles de la Grande Ours (Alpha, Béta, Gamma, Delta, Epsilon, Eta et Zeta(+ Zeta blanc)). C’est lors de ce chapitre que les armures auront le même aspect dans le manga et l’anime).

Résumé :
Après avoir sauvé Saori d’une mort certaine, les Chevaliers de Bronze prennent des R.T.T pour se reposer au soleil, un peu plus loin, au nord de l’Europe, dans une contrée ingrate au climat polaire “Asgard”, la princesse Hilda de Polaris se prend pour Jeanne D’Arc en entendant une voix sortie de la mer lui disant de partir en guerre contre le Sanctuaire (diminué par les récente batailles) pour offrir à son peuple une vie meilleure sous le soleil de Mikonos. Devant la lucidité d’Hilda, un mystérieux inconnu lui passe au doigt un anneau maléfique (Gollum?). Cet anneau possède le pouvoir de contrôler l’esprit de son porteur.

Complétement possédée, Hilda libère les sept guerriers divins du royaume d’Asgard, dont le rôle est de le protéger. Hylda envoi donc Syd de Mizar pour finir Saori, mais celui-ci est repoussé par Seiya qui avait oublié sa crème solaire ^^. Du coup Saori décide d’envoyer Hyoga espionner Asgard et rencontre Freyja de Polaris, la jeune soeur d’Hilda, elle lui explique que sa soeur à un rôle capital à Asgard, ce sont ses prières au dieu Odin qui assurent le froid des 2 pôles et évite ainsi un raz de marée sur toute la planète. A cause de l’anneau des Nibelungen, Hilda ne prie plus et il faut trouver un pigeon quelqu’un pour assurer se rôle important. Tel Atlas demandant à Hercule de porter le monde pendant qu’il refait ses lacets, c’est Saori qui se “dévoue” pour assumer cette tache (Bah oui, après avoir reçu une flèche, pourquoi pas, aller se les gelés pendant des heures à prier).

Du coup, pas le temps pour Seiya et les autres de profiter de la playa et des mojitos, faut aller combattre dans le froid des vikings, pour leur choper leurs “Saphirs d’Odin”, qui permet à celui qui les détient tous, d’aller soulever l’épée d’Odin (un peu comme Excalibur), seule chose susceptible de détruire l’anneau. Sur le chemin, ils rencontrent donc, Siegfried de Dubhe (Alpha), Hagen de Merak (Beta), Thor de Phecda (Gamma), Alberich de Megrez (Delta), Fenrir d’Alioth (Epsilon), Mime de Benetnash (Eta), Syd de Mizar (Zeta) et son jumeau Bud d’Alcor (Zeta blanc / Zeta prime).

Alors que Seiya s’empare du dernier saphir et revêt l’armure d’Odin, un nouveau venu fait son apparition, Sorrento de la Sirène, un des sept généraux de Poséidon (et là on est raccord entre l’anime et le manga). On apprend donc que c’est Poséidon qui a contrôlé Hilda via l’anneau des Nibelungen afin d’affaiblir Athéna. Rageux, le dernier guerrier divin, Siegfried, tente de tuer Sorrento, pendant que Seiya affronte Hilda. Il réussit à briser l’anneau grâce à l’épée, mais quand les Saint de Bronze vont chercher Saori, celle-ci se fait enlevée par une vague géante provoquée par Poséidon. (Je sens que la playa c’est pas gagné pour les Saint de Bronze…^^)

 

« Poséidon»

1378398438-marine-generals

Second Arc du manga et troisième de l’anime, le chapitre “Poséidon” nous entraine au fin fond des océans, ou Athéna est prisonnière de l’empereur des mers, qui souhaite prendre le contrôle de la Terre et qu’accessoirement Saori accepte de se marier avec lui. Devant le rejet d’Athéna, Poséidon lui propose de se sacrifier (pas trop de chance jusque là Athéna) pour sauvez la planète, en acceptant d’aller dans le pilier central des océans afin de recevoir sur elle, une partie du déluge destiné à la surface terrestre.

De leurs côtés, les chevaliers de Bronze utilise leurs GPS pour repéré Saori, c’est grâce à Kiki, l’apprenti de Mü de Jamir qu’ils parviendront à se rendent alors dans le monde sous-marin pour sauver leur amie. Ils sont rapidement mis dans le bain (jeu de mots pourri par rapport aux océans, enfin bref…) par un ennemi qu’ils devront affronter 7 Généraux des mers (protecteurs des 7 piliers soutenant l’empire sous marins) avant d’accéder au World Boss. Heureusement pour eux, Kiki a penser à prendre avec lui, l’armure d’or de la balance dont les armes sont la seule chose capable de détruire les piliers (coïncidence?).

Certains de nos chevaliers de Bronze, auront la surprise de retomber sur de vieilles connaissances, tel que Isaac de Kraken pour Hyoga, qui n’est autre que son co-disciple lors de son entrainement chez Camus du Verseau, et également Saga des Gémeaux ressuscité et converti en Dragon des Mers pour Ikki, mais après vérification, il s’agira en fait de Kanon des gémeaux, frère jumeau de Saga (enfermé dans le Cap Sounion par Saga) ayant libéré l’âme de Poséidon et qui est derrière toute les machinations envers le Sanctuaire, dans le but de se venger de son frère.

Après de nombreux combat dont celui contre Poséidon, Seiya réussira à sauver Saori du pilier central et à enfermer de nouveau l’âme de Poséidon dans une urne sacrée pour les 200 ans à venir.

Après le sanctuaire, le froid d’Asgard et les fonds sous marins, je pense que ces pauvres jeunes d’environ 13-14ans (ils faut le rappeler) ont bien mérité des vacances à Cancun.

 

saint-seiya-les-che-4e26176d01581
Attendu pendant très longtemps par les fan(13 ans), cet arc qui finalise la saga laissé en plan par kurumada(1989) …..
nous conte la bataille livré par nos chevaliers contre Hadès !
nos bronzes préférés sont mis à la retraite par Saori et se retrouve persona non grata au sanctuaire …qui (comme par hasard) subit une attaque des spectres de Hadès.
Ne voulant pas resté de coté et n’ayant pas tous assez cotisé nos héros repartent à l’aventure…
ont se lance sur la série plein d’espoir après tant d’année dans l attende de cette fin connu en manga mais pas encore porté sur nos petits écran et là …
Mitigé ^^ oui c’est du saint seiya ! oui nos héros sont tous là mais……. les images travaillées par ordinateur dénature un peu le mythe on perd un peu de la magie de notre série des années 80 …
On se laisse finalement porter par cet arc qui nous manquait et que l’ ont avait tant attendu.
pour l’intro 2 openning et 2 ending.
*( un petit plus pour cet arc ou l’on pourras enfin admiré Ayolas dans toute sa splendeur avec un hommage porté par tout les golds saint surtout le petit lionceau .. ^^ ).

Laisser un commentaire

laisse ton commentaire
SVP rentre ton nom