Warcraft “Le Commencement” fan film ou nouvelle licence à succès ?

0
1066

Vendredi soir entre membres de la Team Quatregeek et amis, nous avons sortis notre meilleur stuff de raid, nos armes légendaire et nos pets pour nous rués dans les salles obscures pour venir voir si le film de Duncan Jones tient toute ses promesses ou ne sera qu’un feu de paille comme beaucoup d’adaptation vidéoludique

Je laisserai Vep et Kant donner leurs propres avis, ne pouvant pas parler pour eux….

Pour rappel, Warcraft est un jeu vidéo (au format “STR” (Stratégie en Temps Réel) sorti en 1995 mais également au format MMORPG depuis février 2005) de la société Blizzard. le thème de base de la licence est le combat des Humains contre les envahisseurs Orcs, et c’est précisément le scénario choisi par le réalisateur.

warcraft_film

Alors de quoi ça parle ?

Alors que leur monde Draenor est au bord de la destruction, une troupe de guerre orc conduite par le Démoniste Gul’dan franchit le Portail Sombre et débarque sur Azeroth, la planète des royaumes humains, décidés d’en faire leur nouveau monde. Alors que les humains, menés par le roi Llane, le chevalier Anduin Lothar et le Gardien Medivh, s’organisent pour protéger leurs terres tout en cherchant à comprendre quelle magie a bien pu mener les orcs sur leur monde, une armée fait face à la destruction et l’autre à l’extinction.

 

Y a qui  dedans ?

Duncan Jones à fait le pari réussi de ne pas avoir de grosse tête d’affiche et de jouer small ball (terme de Basket) en choisissant son cast. Chose appréciable car un Tom Cruise, un Brad Pitt ou un Con’aurait peux être pas rendu justice à l’œuvre.

 

Du coté de l’Alliance :

ally

Pour la Horde:

246

 

Mon avis :

Dès les premières minutes du film, on sent que le projet n’a pas été confié au premier réalisateur venu pour prendre son chèque. Duncan Jones étant un joueur de WoW, il sait quelles sont les choses qui plaisent aux fans tout comme les spectateurs lambda. L’étalage des références est constant, avec par exemple les nombreux points de vue sur les lieux emblématiques du MMO (Hurlevent, Forgefer, Karazhan, Dalaran et même la forêt d’Elwynn).

Le film n’est pas fidèle à 100% du Lore existant, on y verra par exemple Garona en esclave au lieu d’être une émissaire et Khadgar n’est pas l’apprenti de medivh envoyé par Dalaran pour espionner le dernier gardien de Tirisfal, mais je vous rassure ces quelques changement n’affecte en rien la crédibilité du scénario, scénario ayant choisi de se concentrer de façon quasi-exclusive sur le début du conflit Orcs Humains.

02d05ec4c3ea2711a0e6a98ca5ac6

 

Ici, pas de méchants, pas de gentils bien identifiés. Simplement deux points de vue divergents. D’un côté, des Humains vivant en harmonie avec les autres peuples d’Azeroth et qui voit arriver un envahisseur à la peau verte et de l’autre, Des Orcs fuyant leur monde mourant (la faute à qui ? ) pour en trouver un plus accueillant qu’il compte bien soumettre à grand coup de haches.

Alors fan film ou nouvelle licence à succès ?

Il faut l’avouer et ne pas en avoir honte, le film s’adresse avant tout aux joueurs de WoW ou ceux aimant l’univers créer par Blizzard, même les fans de Fantasy y trouveront leurs comptent. Mais effectivement les spectateurs lambda auront du mal à rentrer dans l’univers tant les références sont nombreuse à l’écran et pas toujours expliquées. Warcraft parvient à se construire une trame narrative réussie dans la première partie où le réalisateur parvient à nous faire comprendre les points de vue des deux races et leur divergence de culture mais cet élan de départ s’essouffle trop rapidement pour nous offrir pour la seconde un “simple” spectacle de batailles et d’enchaînement de scènes où l’histoire n’a pas le temps de prendre corps.

Après effectivement, on n’entre pas dans le monde d’Azeroth, de l’Outreterre ou de Draenor comme on rentre à Poudlard, sur Endor ou à Hill Valley. Ce qui est assez amusant et c’est là que l’on se rend compte qu’il y aura toujours des insatisfaits, c’est que lorsque une œuvre ne respect par l’univers dont il est tiré, exemple récent X-Men Apocalypse ou les fans crient au scandale. Alors OUI ! le film est bourré de fan service et de références que seuls les connaisseurs capteront, toutefois, force est de constater que Duncan Jones ne donne pas les principales clés pour comprendre Azeroth et ses tenants et aboutissants.

Donc j’ai personnellement hâte de voir un second opus arrivé tant l’univers et les histoires à raconter sont pléthores. Voir un film basé sur Arthas devenant le Liche King, sur la période d’amnésie de Varian Wrynn, des différents Aspects ou d’un Illidan

 

Laisser un commentaire

laisse ton commentaire
SVP rentre ton nom