Sortir à Paris : En Apesanteur, la pièce qui vous emmène au 7e ciel ?

0
1688

Nous avons eu la chance lundi soir d’assister avec Kant à la représentation “Presse” de la nouvelle pépite théâtrale de Leah Marciano et de Thibaut Marchand au théâtre Montmartre Galabru dans le 18e. Après “Un macchabée dans la baignoire” le duo nous entraine cette fois ci dans une métaphore un peu barrée et loufoque de la vie de couple à travers un trio de comédien au top.

C’est avec plaisir que nous retrouvons Arnaud Laurent dans le rôle de Benjamin “jeune avocat un peu prétentieux (comme tout les mecs au final)”, Floriane Chappe dans le rôle de Zoé “jeune femme célibataire ayant eu une année de merde (avec un caractère bipolaire comme beaucoup de filles au final)” et Thibaut Marchand dans le rôle de François “le voisin un peu loser et ringard (faut voir son pyjama et sa moustache)”.

Le thème de la pièce est le suivant :

3 inconnus se retrouvent coincés dans un ascenseur le 31 décembre.
Benjamin, éternel célibataire.
Zoé, romantique névrosée.
François, le voisin arrivé par hasard.
Entre flirt, disputes et pétages de plomb, ils se lient pour le meilleur et pour le
rire durant ce voyage en apesanteur qui durera toute une vie !
Des scènes décalées et hors du temps qui frôlent l’humour absurde, viennent
ponctuer cette aventure.

 

En plus d’être drôle et émouvante, cette comédie au final plus romantique que comique joue avec les classiques du genre et arrive même à nous surprendre dans des moments de tranches de vie qu nous avons tous connu. Un peu comme Dorothy revenant du pays d’Oz nous avons passé une heure à voyager à travers la vision d’un couple attachant ayant des hauts et des bas, très bien interprété par Arnaud et Floriane, quand à Thibaut, son interprétation du voisin attachant un peu gauche voulant dépanner est excellente, sans être trop surjoué il a toujours la bonne vanne pour lancer la salle dans des éclats de rire #Bon, je vais faire un tour.

Autre surprise de la soirée, c’est le rôle de Bernard, “Mais c’est qui Bernard ? , c’est le réparateur”. Uniquement en voix Off, le public reconnaitra sa voix parmi mille, ce bon vieux John Mc Clane dans les Die Hard,  et oui Patrick Poivey est également de la partie!

Vous l’aurez compris, nous avons plus qu’adoré avec Kant, nous avons hâte que les dates des prochaines représentations soient connus pour y retourner entre amis. Dans la salle, le public était plus que conquis, allant même jusqu’à la standing Ovationnnnnnnnnnnnnnnnnn.

Je vous mets toutes les infos avec le flyer qui suit et puisque vous m’êtes sympathiques, je rajoute un court extrait


Laisser un commentaire

laisse ton commentaire
SVP rentre ton nom