Sortir au théâtre : La Raclette

0
119

Nous avons eu la joie en ce lundi pluvieux de nous rendre avec Vep au théâtre Edgar pour assister à la première de la nouvelle pièce de Leah Marciano et de Thibaut Marchand : La Raclette.

Accueilli dans la salle par Elisa (Floriane Chappe déjà dans son personnage) qui nous invitait à nous mettre à l’aise mais pas trop dans son appartement, le personnage étant maniaque au paroxysme cela créait des situations très drôles avec les spectateurs s’installant. Elisa en profitant également pour faire participer le public sur un élément dont je ne vous spoilerai pas pour ne pas gâcher votre plaisir.

Pour la soirée, nous retrouvons quelques têtes connues parmi les comédiennes/comédiens à savoir le trio inséparable Floriane Chappe dans le rôle d’Elisa, Thibaut Marchand dans le rôle de Jonathan et d’Arnaud Laurent dans le rôle de David. Ils sont rejoint par la dynamique et talentueuse Victoire Charval dans le rôle de Tiffany Tiff.

Thibaut, Floriane, Arnaud et Victoire

Avant de rentrer plus en détails sur notre ressenti commun avec Vep, examinons ensemble le contexte de la pièce :

Elisa, David, Jonathan et Pierre sont un groupe d’amis d’enfance. Ils organisent souvent diners et brunchs, où ils partagent potins, nouvelles et conversations sociales.
Leur amitié de longue date est très forte, et ils ont fait un pacte : « Pas de sentiment dans le clan », c’est pourquoi Elisa et David tardent à avouer à leurs amis leur relation.
Tiffany est une amie d’Elisa, elles s’étaient un peu perdues de vue lorsque la comédienne est partie à Hollywood tenter sa chance.

Comme pour leurs précédentes pièces, Un Macchabée dans la Baignoire et En Apesanteur dont les personnages de Floriane (Alice dans UMDLB) et d’Arnaud (Benjamin dans EA) sont cités au cours de “La Raclette” (Univers inter-connecté ?), l’humour employé nous a régalé durant les 1h10 que se déroule la pièce. Une tonne de références est notamment dissimulée, on reconnaitra facilement FRIENDS, How I met your Mother, Big Bang Theory, Gainsbourg, les chanteurs David et Jonathan, Le Prince de Bel Air (le Check de Will et Jazz) et d’autres sur lesquelles on a séché (cf la sonnerie du portable d’Elisa tiré d’Ally McBeal).

L’ensemble de la pièce est vraiment un régal, nous passons du rire à une réflexion plus sérieuse autour de certaines actualités (conflit mondiaux, écologie, droit des femmes dans la société…) sans pour autant causer une cassure dans la comédie ou d’amener de la lenteur à la pièce.
Le tout est bien amené du début à la fin, offrant même au public le choix de décider de la fin de la pièce dans son fond et sa forme, 3 fins 3 ambiances pour un final tout en panache, pour ne pas spoiler, nous dirons juste que vous aurez la possibilité de mettre les acteurs et actrices en mode “Sauvez Par le Gong”, “Cyrano de Bergerac” ou “High School Musical”. Pour connaitre les différentes fins alternatives, il vous faudra revenir et influencer le public.

Pour le moment, seules des dates en province sont planifiées. On espère pour cette troupe géniale qu’une planification parisienne se concrétise.

  • Le Théâtre des Grands Enfants, à Cugnaux les 15 et 16 novembre 2019
  • La Comédie de Grenoble du 19 au 24 novembre 2019
  • Le Quai des artistes, à Montbrison les 6 et 7 mars 2020
  • Café-théâtre Le Backstep les 13 et 14 mars 2020

Vous l’aurez compris, c’est du 200% validé, foncez (en cas de date sur Paris) si vous voulez passer un excellent moment de détente au théâtre, avec une troupe géniale de comédiens/comédiennes qui sont à notre sens les dignes héritiers du Splendid.

Laisser un commentaire

laisse ton commentaire
SVP rentre ton nom